• Les couleurs à utiliser pour peindre une ombre.

     

    Une ombre n'est jamais noire. Elle n'est pas grise non plus.
    Si vous peignez une ombre sur la mer, l'ombre est bleue.
    Si vous peignez une ombre sur de l'herbe, l'ombre est verte.
    Cependant l'ombre est plus foncée que l'objet lui-même. Pour foncer l'ombre, une erreur souvent commise par les peintres consiste à ajouter du gris ou du noir au vert de l'herbe pour assombrir la couleur. L'utilisation du noir va ternir les couleurs.
    Une astuce consiste à utiliser la couleur complémentaire afin d'assombrir la couleur à ombrer. En effet, mélanger une couleur (le vert par exemple) avec sa couleur complémentaire (le rouge) va assombrir le vert... tout en restant dans le même ton de vert.

     

     

    Si vous restez sceptique, essayez ce petit test:
    - créez du violet en mélangeant du bleu et du rouge.
    - pour assombrir ce violet, inutile de mettre du noir... mettez du jaune (la complémentaire du violet).
    Incroyable non: le jaune fait foncir le violet !

     

    A titre indicatif, les 3 couleurs primaires sont:
    - le bleu
    - le rouge
    - le jaune

     

    Les couleurs secondaires sont les couleurs obtenues par mélange de couleurs primaires:
    - le vert (mélange bleu et jaune)
    - le violet (mélange bleu et rouge)
    - l'orange (mélange roug et jaune)

     

    La couleur complémentaire d'une couleur secondaire, est la couleur primaire non utilisée pour former cette couleur secondaire. Exemple:
    - la couleur complémentaire du vert (bleu + jaune) est le rouge
    - la couleur complémentaire du violet (bleu + rouge) est le jaune
    - la couleur complémentaire dé l'orange (rouge + jaune) est le bleu

     

    Plus vous mélangez une couleur complémentaire à une couleur secondaire, plus celle-ci s'assombrira.

     


    5 commentaires
  • En peinture à l'huile, comme dans toutes les peintures, le choix de la couleur pour votre tableau fera ressortir une atmosphère différente (plus ou moins chaude) selon que vous utilisiez de l'orange ou du bleu... Découvrez le "pouvoir expressif" des couleurs...

     

    Les couleurs jaunes, orangées, rouges, ocres et "terre" sont des couleurs dites "chaudes".
    Elles procurent une sensation de chaleur à l'observateur.
    Les couleurs chaudes sont généralement utilisées pour les premiers plans car elles donnent également
    une sensation de proximité.

     

    Les couleurs bleues, violettes (bleutées) et vertes sont des couleurs "froides".
    Elles procurent une sensation de fraîcheur.
    Ces couleurs sont généralement utilisées en arrière-plan car elles donnent également une sensation d'éloignement.

     

    En utilisant donc les couleurs chaudes en avant et froides en arrière vous obtiendrez un bon effet de profondeur pour votre toile.

    Cependant, il est possible d'utiliser ces couleurs pour procurer d'autres sensations autres que la perspective. En effet, Picasso peignait souvent ses personnages avec des couleurs chaudes mais utilisait des couleurs froides pour représenter leur reflet dans le miroir. Même chose lorsqu'il peignait du "papier peint" en contraste avec du carrelage. On imagine ainsi aisément, que si l'on pouvait poser notre main sur ce carrelage, celui-ci serait "froid".

    Enfin, toute la palette de gris (gris vert, gris bleu,...) sont des couleurs dites "neutres".
    Placées sur votre toile, ces couleurs permettent de reposer le regard de l'observateur.

     

    Conseil: Même si le vert est une couleur froide, celui-ci devient une couleur chaude s'il est placé à côté d'une couleur plus froide que lui (comme du bleu par exemple). Tout est une question de contraste.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique